pendaison


pendaison

pendaison [ pɑ̃dɛzɔ̃ ] n. f.
• 1644; pendezon XIVe; de pendre
1Action de pendre qqn. Pendaison d'un criminel. Le supplice de la pendaison. Ce supplice. Risquer la pendaison. corde, gibet, potence.
Action de se pendre (suicide). Mort par pendaison.
2Rare Action de pendre (qqch.). Loc. cour. Pendaison de crémaillère.

pendaison nom féminin Action de pendre, de suspendre quelque chose : La pendaison de la crémaillère. Action de pendre quelqu'un ou de se pendre : Mourir par pendaison.

pendaison
n. f.
d1./d Action de pendre qqn, de se pendre. Exécuté par pendaison.
d2./d Action de pendre qqch.
Pendaison de crémaillère: fête que l'on donne pour célébrer son installation dans un logement.

⇒PENDAISON, subst. fém.
A. —1. Action de pendre quelqu'un (à un gibet, une potence) pour le faire mourir; p.méton., résultat de cette action. Pendaison d'un criminel; supplice de la pendaison; craindre, risquer la pendaison; assister à une pendaison; être condamné à la pendaison; être exécuté par pendaison. Une belle pendaison de larrons et de larronnesses à la Justice de Paris (HUGO, N.-D. Paris, 1832, p.11):
♦ JUPITER: Agamemnon (...) n'avait pas permis que les exécutions capitales eussent lieu en public. C'est dommage. Une bonne pendaison, cela distrait, en province, et cela blase un peu les gens sur la mort.
SARTRE, Mouches, 1943, I, 1, p.15.
2. Action de se pendre pour se suicider; p.méton., résultat de cette action. Suicide par pendaison. Celle-ci a immédiatement alerté le médecin (...) qui a constaté que le cultivateur n'avait pas succombé à la pendaison (Le Figaro, 19-20 janv. 1952, p.8, col. 1).
B.Pendaison de crémaillère. Fait de pendre la crémaillère; réjouissances que ce fait occasionne. Arrière le gigot! Ceci ne convient pas à une pendaison de crémaillère (BALZAC, C. Birotteau, 1837, p.177). Les entrefilets où se trouvent racontés, par le menu, les pendaisons de crémaillères dans le demi-monde (BOURGET, Cosmopolis, 1893, p.268).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist.1. 1644 «action de pendre quelqu'un» (SAINT-AMANT, Albion, 627 ds OEuvres, éd. J. Lagny, 1969, t.3, p.315); 2. 1837 pendaison de crémaillère (BALZAC, loc. cit.). Dér. de pendre; suff. -aison; peut-être empr. au prov. (cf. G. MERK, Les Héritiers et les substituts du suff. lat. -tione en Gallo-romania, thèse, Lille 1982, pp.118-122). Cf. lat. médiév. penditio «action de pendre, de suspendre» (1370 ds LATHAM) et a. prov. pendeso (1262), pendezo (1356) ds LEVY Prov., s.v. pendezon. Fréq. abs. littér.: 48.

pendaison [pɑ̃dɛzɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1644; pendezon, XIVe; de pendre.
1 Action de pendre (qqn). || La pendaison d'un condamné par le bourreau. Vx. 2. Branchage, penderie (I.). || Le supplice de la pendaison, peine infligée autrefois en France à certains criminels, encore en usage dans quelques pays. Corde, fourche (fourches patibulaires), gibet, hart (vx), potence. || Pendaison des criminels nazis à Nuremberg en 1945.Action de se pendre. || Suicide par pendaison.
0 (…) dévoré par la gangrène et souffrant d'atroces tortures, il termina sa vie par l'ignoble pendaison volontaire dont les détails ont écœuré plusieurs virtuoses du suicide.
Léon Bloy, le Désespéré, p. 186.
2 Rare. Action de pendre (qqch.). — ☑ Loc. cour. Pendaison de crémaillère.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Pendaison — Peine de mort Généralités Mort · Crime capital · Couloir de la mort · Exécution sommaire Détails Exécution : Méthodes d exécution · Ordre d exécution · Bourreau · Dernier repas Liste d œuvres traitant de la peine de mort …   Wikipédia en Français

  • pendaison — (pan dê zon) s. f. Action d attacher au gibet. •   Mais, monsieur, je crains la pendaison, HAUTEROCHE Deuil, SC. 1. •   La tête remplie de la pendaison du docteur Pangloss, VOLT. Cand. 8. ÉTYMOLOGIE    Pendre …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PENDAISON — s. f. Action d attacher au gibet, exécution de pendu. Il risque, il craint la pendaison. Il est familier …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • PENDAISON — n. f. Action de pendre quelqu’un ou de se pendre. Il risque, il craint la pendaison …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Pendaison de cremaillere — Pendaison de crémaillère Une crémaillère Pendre la crémaillère est une expression qui se retrouve dans une tradition médiévale. Au Moyen Âge, la cuisson se faisait avec une marmite dans l âtre de la cheminée, afin de cuire plus ou moins fort la… …   Wikipédia en Français

  • Pendaison à Jefferson City — est un court métrage français réalisé par Jean Durand en 1910. Sommaire 1 Synopsis 2 Fiche technique 3 Distribution 4 Lien externe …   Wikipédia en Français

  • Pendaison de crémaillère — Pendre la crémaillère est une expression pour désigner un repas ou une fête organisée pour célébrer un emménagement. Origine Une crémaillère L expression provient d une tradition médiévale. À la fin de la construction d une maison, il était de… …   Wikipédia en Français

  • Pendaison palestinienne — Estrapade (supplice) Variante de l estrapade au XVIIe siècle en Suisse L estrapade est le nom donné à un supplice. La torture consistait à attacher les bras de la victime à de …   Wikipédia en Français

  • La Pendaison — Données clés Titre original Kōshikē Réalisation Ōshima Nagisa Scénario Ōshima Nagisa Fukao Michinori Sasaki amoru Tamura Takeshi Acteurs principaux Yun Yun Dō Satō Kē Watanabe Fumio Toura Rokkō Pays d’origine …   Wikipédia en Français

  • Potence (pendaison) — Pour les articles homonymes, voir Potence (homonymie). Exécutions de rebelles syriens par l armée française Une potence (du latin potentia = puissance, appui) ou un gibet es …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.